La généalogie s'adresse de plus en plus aux amateurs curieux de connaître leurs ancêtres;

Reconstituez
l'histoire de votre famille


 

Un des côtés les plus intéressants de la généalogie est certainement la recherche des histoires du temps passé, même au simple niveau familial.

Lorsque vous aurez remonté quelques générations, accumulé des centaines de dates, des dizaines de lieux différents, ne croyez pas que votre travail soit terminé à moins que... le virus généalogique ne vous ait abandonné, alors...

Ne pas se contenter
du squelette numérique

Vous avez peut être construit un superbe arbre de descendance ou d'ascendance mais ce n'est que la trame de votre passé, un squelette qui à besoin d'être mis en chair, regrossi, habillé.

Pour peu que vous vous mettiez en quête autour de vous, auprès de parents, de documents familiaux, actes notariés, contrats de mariage, etc., et, également, d'amis, de connaissances dont vous interrogerez la mémoire à la recherche d'anecdotes, d'événements qui se sont déroulés dans votre jeunesse et même avant votre naissance, vous allez constituer une masse de renseignements qui doivent vous permettre de donner du corps à l'image de cet arbre, bien trop numérique, et mettre en forme une véritable histoire de votre famille qui, rédigée, étonnera bien des vôtres...

Nous avons la chance d'être entourés de personnes de plus en plus âgées qui, souvent, ne demandent qu'à parler, qu'à être écoutées. Ne laissez pas inexploitées ces mines de renseignements, même s'ils vous paraissent vagues, enjolivés ou enlaidis, déformés.

Sachez qu'il y a toujours, toujours, dans ce qui vous sera rapporté un élément de vérité qu'il vous faut attraper et qui vous permettra, par recoupements, de dérouler le fil de votre histoire.

Profitez des moments où vous serez en compagnie de personnes âgées de votre entourage pour faire identifier quelques photos que toutes les familles ont plus ou moins reléguées au fond d'une boîte ou d'un tiroir parce qu'on est incapables de mettre un nom sur les personnages de ces vieux clichés.

Les photos sont des outils importants qu'il faut utiliser, elles compléteront et donneront du corps et du réalisme à l'histoire de votre famille.

L'apport d'Internet

Servez-vous d'Internet et profitez de la numérisation galopante de nombreuses archives départementales de France, ce qui vous économisera de multiples déplacements surtout en matière d'état civil.

Vous pouvez, de chez vous, en deux heures, lire et copier depuis votre ordinateur plus d'actes que ce que vous auriez trouvé et transcrit dans des dépôts d'archives en plusieurs jours de recherches.

Le parfum de la recherche

J'utilise, quand cela est possible, les facilités offertes par ces nouvelles techniques mais, pour avoir souvent fréquenté les anciennes archives départementales, communales, cléricales et leurs salles de lecture, il m'arrive, seul devant mon écran, d'avoir la nostalgie de ces lieux où régnait une atmosphère calme, studieuse ; je me remémore les rencontres que j'ai pu y faire et l'aide reçue, toujours éclairée.

Dans ces atmosphères feutrées flottaient partout, quel que soit l'endroit, les mêmes senteurs légères, caractéristiques, mélange de l'odeur du bois ciré des tables, du vieux papier et des produits utilisés pour la conservation des documents.

Quand, par contre, maintenant, j'ai à l'image un vieux registre paroissial aux pages taraudées par les vers ou les termites, Internet me le sert sans odeur et sans la saveur de la convivialité.

Bonne quête tout de même.

André Beaumond,
La Ferme haute, 2009