Plan du site
Rubrique


Simiane-Collongue
Aujourd'hui pour demain



Parlons-en

 

Nous rentrons...

Amis Simianais,


J'espère que pour chacune et chacun de vous, l'été fut synonyme de joies et de plaisirs. Malheureusement, ce n'est pas le cas pour tout le monde. Beaucoup reste à faire pour aider certains de nos compatriotes, à une époque où individualisme et égoïsme règnent en maîtres, où, trop souvent, des édiles croient nous endormir par des fêtes qui coûtent d'ailleurs fort cher, en général !

En tous cas, voici le troisième numéro de notre bulletin. Les réactions de nos adhérents et des lecteurs de bonne foi, celles aussi de ceux que nous dérangeons, nous prouvent que nous visons juste.

Quant à nous, il n'y a aucune ambiguïté : notre seule famille, c'est la droite parlementaire modérée attachée aux valeurs républicaines traditionnelles. Notre objectif à Simiane est d'informer et de rassembler tous ceux qui veulent que les choses changent et non rester sourire figé comme le ravi, les bras croisés en attendant que cela se passe.

- Si la droite a remporté les élections de 1983 dans notre commune, c'est, certes, parce que la gauche était divisée mais aussi parce que cette droite républicaine était rassemblée, ce qui, je le répète, reste notre objectif. Libre à ceux qui veulent choisir une autre voie, à la limite diviser, ou même nouer éventuellement d'autres alliances, j'allais dire : contre nature, de prendre leurs responsabilités. Au-delà, ce n'est que folklore, comme le dit très justement un adhérent.

Pour autant, nous n'avons pas l'intention de mener une guerre civile, au contraire. Si la municipalité en place, qui, entre nous, apparait à bout de souffle, effectue tout de même des réalisations qui nous semblent positives, nous le disons, car il ne s'agit pas pour nous de ne faire que critiquer de manière sectaire. Ce qui importe, c'est le bien-être des Simianaises et des Simianais et l'amélioration constante du cadre de vie.

Nous trouvant en permanence, nous-mêmes, nos adhérents et correspondants, dans les quartiers, point n'est besoin pour nous d'avoir à y " retourner " pour voir et savoir ce qui va ou ne va pas. Voyez nos pages qui leur sont consacrées.

- Les sujets de préoccupation ne manquent pas, à commencer par les impôts. Au-delà de la propagande ou des explications vaseuses, il reste un fait incontestable, c'est que les Français sont l'un des peuples les plus imposés. Les augmentations souvent exorbitantes décidées par les conseils régionaux et généraux ne font qu'aggraver encore plus, et sensiblement, cette situation. Notre dossier est destiné à vous aider à y voir un peu plus clair.

- Si notre vie locale manquait, elle, cruellement d'animation, avec le plan de circulation et ses problèmes, c'est gagné ! Avec les trottoirs, il va devenir l'un des feuilletons de notre commune.

Bonne rentrée, dans tous les cas !

Jean Machera

(Septembre 2005)



Retour en haut de page