" Une "
Rubrique


Simiane-Collongue
Aujourd'hui pour demain



Parlons-en

 

Pour l'union           
          au service de l'intérêt communal


Amis Simianais,


Comme l'a dit un Américain très célèbre, " on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps " *.

Plus simplement, nous disons que " la verita a coumo l'holi, ven toujours oou dessus : la vérité est comme l'huile, elle remonte toujours à la surface ".

Ainsi, tout complot, comme celui dont nous avons été victimes en 2007/2008, finit par être dénoncé par une partie de ceux-là mêmes qui, trompés par leurs meneurs, y ont innocemment pris part. Des meneurs actionnés de l'extérieur par des gens pour lesquels l'avenir de la commune importe peu et qui ne visent qu'à imposer des fidèles très dévoués, prêts à tout accepter.

On nous a attaqués et la justice nous a donné gain de cause. Certains peuvent fuir honteusement leurs responsabilités mais d'autres, téléguidés ou parachutés, capables de tout, ne reculant devant rien, continueront à nuire, car, encore une fois, à vrai dire, l'avenir de la commune leur importe peu.

Ayant subi cette guerre minable qu'il n'est pas, pour notre part, dans notre intention d'éterniser ( ce qui ne veut pas dire que nous laisserons se reproduire ce qui s'est passé sans réagir ), ayant toujours souhaité et proposé en vain l'union, nous espérons encore plus une situation apaisée, sereine, à Simiane, pour le bien commun.

Nous n'avons pas varié dans la conduite de notre action : nous appelons toutes les bonnes volontés de notre village qui souhaitent redonner enfin à la droite et au centre simianais une possibilité d'action et une image conformes à leurs valeurs républicaines, au service de l'intérêt communal, à prendre contact avec nous, à parler avec nous, à nous rejoindre. Il en va de notre responsabilité commune.

Face à la majorité municipale socialiste incapable d'appliquer la véritable concertation qu'elle prône pourtant dans sa "Charte de concertation" de l'Agenda 21, et dont les projets en particulier à Bédouffe, nous font craindre des conséquences nuisibles, de laquelle on peut avant tout attendre des augmentations d'impôts, il s'agit de se rassembler afin de construire ensemble un vrai projet simianais, conçu par des Simianais, pour les prochaines échéances électorales.

A bientôt !

Jean Machera

(Octobre 2009)

 

Abraham Lincoln



Retour en haut de page