" Une "
Rubrique


Simiane-Collongue
Aujourd'hui pour demain

 


 
Parlons-en

 

Bédouffe, une faute majeure !

Amis Simianais,


Il est tout de même ahurissant de voir une municipalité se prévaloir de valeurs prétendument de gauche ( comme si elle en avait déposé le brevet et donc l'usage exclusif) comme la démocratie et bafouer celle-ci comme elle le fait en ce qui concerne son " projet " de Bédouffe !

J'utilise des guillemets mais en réalité, je l'ai dit à de multiples reprises, tout était " ficelé " avant les dernières élections municipales.

Où est la démocratie dans cette affaire ?

La meilleure preuve en est que malgré les protestations, malgré l'opposition grandissante et qui s'est structurée, qui agit, le maire ne daigne pas entendre les arguments de ceux qui proposent d'autres solutions.

Où donc est la démocratie ?

Et d'ailleurs, le 10 décembre, il nous a convié à une " présentation " et non à la concertation promise en 2008.

Non, à Simiane, on ne pratique pas la démocratie !

Cela ne pourra pas rester sans lendemain, malgré l'appui majeur, d'abord financier, mais aussi, n'en doutons pas, électoraliste, du conseil général. Les électeurs simianais ont vite compris qu'ils ont affaire à une équipe qui se moque de cette démocratie. Nous ne sommes pas seuls à le dire, puisque, à droite comme à gauche, de plus en plus nombreux d'autres le proclament. Au moment d'écrire ces lignes, le maire a promis de recevoir le collectif avant le dépôt de la demande du permis de construire. Cela ne l'engage à rien...

Et puis, je ne suis pas seul non plus à dire que cette équipe n'est pas en mesure d'assurer le simple entretien de la commune et une gestion correcte. Simiane devrait être un " bijou ". Pour ne parler que de ce qui se voit, ce n'est pas du tout le cas, hélas !

Qui peut sérieusement penser qu'elle sera capable de gérer un ensemble comme " Bédouffe " et tous les alentours, la circulation, la propreté, la surveillance, etc. ? A moins d'être entièrement dans les mains du conseil général... Où serait la démocratie communale ?

" Bédouffe " : une faute majeure pour une majorité municipale usée !

Des rendez-vous nous attendent à plus ou moins long terme. Plus que jamais, l'union s'impose, plus que jamais, ceux qui prétendent jouer un rôle politique doivent mesurer leur responsabilité dans l'intérêt communal.

A bientôt !

Jean Machera

(Avril 2010)

 



Retour en haut de page