" Une "    
Rubrique    


 Simiane Demain
 


 
Parlons-en
(4e trimestre 2011)
 

Qui peut vouloir un Etat totalement socialiste ?

Amis Simianais,

On sait ce que cela a donné en 1981 et les années suivantes. A l'époque, les socialistes avaient les communistes pour alliés. Aujourd'hui, ce sont les Verts. C'est certainement pire et dangereux car on devrait plutôt dire extrêmes-rouges, extrêmes-rêveurs, extrêmes-utopistes, extrêmes-irréalistes, comme vous voulez. Ce ne sont pas les discours de Mmes Joly et Duflot qui nous convaincront du contraire.

Déjà, le parti de M. Hollande a échangé leur soutien à la " présidentielle " contre des sièges de députés et des promesses de programme. C'est bien léger comme attitude.

Mais que ne ferait-on pas pour obtenir des voix ? Promettre de faire voter les étrangers hors Union européenne aux élections locales ? Promettre d'embaucher toujours plus de fonctionnaires ? Promettre de ramener l'âge légal de la retraite à 60 ans alors que, devant l'évolution de la démographie et de l'économie, beaucoup d'autres pays ont décidé de la fixer à 67 ans ?

Ah, bien sûr, on peut vouloir faire rêver les électeurs, " réenchanter le rêve ". Les mots parlent d'eux-mêmes : élirez-vous Merlin l'enchanteur ? Mais les lendemains, eux, ne chanteront sûrement pas !

C'est pourquoi, à mon niveau, j'invite les électeurs Simianais à ne pas faire plus confiance que les Aubry, Fabius, Royal et autres, hauts dignitaires de son propre parti, à celui qu'ils ne jugeaient pas crédible mais mou, synonyme d'inaction, jusqu'à sa désignation comme candidat socialiste.

C'est pourquoi aussi j'invite les Simianais à faire corps autour du président Sarkozy. Quoi qu'en prétendent des campagnes emplies de haine et de sectarisme qui lui " mettent tout sur le dos ", fait face avec courage et lucidité à une crise économique d'une rare gravité, à des problèmes internationaux tout aussi graves. Il a eu aussi, par exemple, le mérite de réformer les retraites, ce que personne n'avait eu le courage de faire avant lui.

Je doute de la stature de M. Hollande. En outre, il nous a promis des augmentations d'impôts. Celles que ses amis du conseil général et du conseil régional nous ont infligées ces dernières années nous en donnent une petite idée.

Et c'est pourquoi, enfin, j'invite les Simianais de notre sensibilité à se rassembler dans une union ( qu'ils souhaitent depuis très longtemps ), car elle permettra de participer le plus efficacement possible aux toutes prochaines échéances électorales et à celle qui viendra ensuite à l'échelon municipal.

A toutes et à tous, à chacun des vôtres, j'exprime dans tous les cas mes vœux les plus chaleureux pour une très bonne année 2012.

Jean Machera

 


Retour en haut de page