Simiane-Collongue Aujourd'hui pour demain
.
 

Journal des quartiers


Rajol
Centre commercial du Moulin,  Les Oliviers  Les Ormeaux  Autres lotissements

Rue Paul-Cézanne, entrée des «Oliviers»

Centre commercial du Moulin

Rodéos nocturnes

(2e trim. 2005, Bul.) Au grand dam de nos concitoyens qui habitent à proximité, des rodéos de voitures ont souvent lieu sur le parking du centre commercial. Cela se passe au début de la nuit, parfois très tard. Les conducteurs s'amusent à déraper sur les gravillons, c'est évidemment très bruyant et poussiéreux !

 

Après une première intervention auprès de la municipalité, il y a quelques mois, cela s'était un peu calmé, mais ça repart de plus belle et, avec les beaux jours, on peut craindre le pire. Une pétition a été signée par les habitants du quartier pour être transmise au propriétaire du centre commercial et à la municipalité.

(3e trim. 2005, Bul.) Certains continuent de s'en donner à cœur joie sur le parking du centre commercial, comme le 8 août, vers 21 heures, pendant un long moment, selon ce que des voisins mécontents nous ont rapporté. C'est tellement amusant de déraper sur les gravillons et de soulever des nuages de poussière ! Pas pour les habitants du quartier qui en ont assez de subir une telle situation, ni pour les commerçants qui, au matin, trouvent leurs abords très sales... Au lieu de ce laisser-aller, qui peut décider et faire quoi ? Mais pourquoi donc ce parking, espace très fréquenté, n'est-il pas goudronné ? Cela résoudrait la question.

Un autre visage

En octobre, le propriétaire du centre commercial a fait procéder au revêtement du parking, à la mise en place de dos d'âne, à la création d'un refuge central, avec arbres, au marquage des places, y compris celles qui sont réservées aux handicapés. C'est très bien fait et cela pourrait servir d'exemple.


Chacun s'exprime satisfait : les nombreux usagers, les commerçants et les habitants du quartier qui avaient à se plaindre des rodéos nocturnes ou dominicaux. Nos félicitations au propriétaire du centre commercial.

Retour en haut de page




Les Oliviers

(3e trim. 2005, Bul.) Courant juillet, au début de la rue Pierre-Puget, quelqu'un a laissé déverser sur la chaussée des blocs cassés de siporex, à hauteur d'une voiture habituellement et normalement garée.

 

On reste surpris qu'il ait fallu tant de temps pour déblayer la rue. Aucun élu, aucun responsable technique n'est «retourné» dans ce quartier ? A la mairie, quelqu'un est-il chargé d'effectuer des tournées régulières sur la commune pour signaler de tels faits et faire prendre rapidement les mesures nécessaires ? Il nous semble pourtant que le personnel ne manque pas. S'agirait-il d'une question de direction ?

 

Bon point cependant : la double haie du passage piétonnier vers le CD 59 a été coupée, ce que réclamaient un certain nombre d'usagers depuis longtemps : elle gênait le passage, sans parler du dallage détérioré. Mais ceci est une autre histoire...

Retour en haut de page

 


Autres lotissements

 

Entre les Oliviers et les Ormeaux (ci-dessous), face à la gare, plusieurs nouveaux lotissements ont été créés, voilà déjà un certain temps.

 

Vers les Ormeaux

 

C'est le cas de celui ci-après où les propriétaires aménagent avec amour et souvent avec beaucoup de talent et de goût leur cadre de vie. Bien sûr, les arbres et les haies ne sont pas encore visibles.

En face, on reconnaît la colline du Petit Bosquet

Vers le sud

Retour en haut de page