"Une"   Plan du site


 
Police municipale
Bilan des activités en 2009

 

 

Il est arrivé qu'un certain nombre de personnes, insuffisamment informées, déplore la présence, à leurs yeux réduite, de nos policiers. La réalité, celle des chiffres, démontre le contraire. Pourquoi ?

Sachez d'abord que, selon les chiffres officiels du ministère de l'Intérieur concernant Simiane, les actes de délinquance qui avaient augmenté de 29 % en 2008, ont diminué de plus de 55 % l'an dernier.

Selon les chiffres rendus publics, au 31 décembre, notre police municipale comptait 6 agents et un agent stagiaire placés sous l'autorité d'un chef de service, Didier Delahaye. Effectif qui sera de 5 agents, un agent stagiaire et le chef de service en 2010.


Les 35 heures hebdomadaires sont vite atteintes


 

Le nombre d'agents municipaux ne peut pas être augmenté indéfiniment, c'est évident, et ceux qui sont en service se trouvent mobilisés pour des tâches de sécurité obligatoires comme l'entrée et la sortie des écoles, soit 11 présences au total chaque jour. Les patrouilles, en particulier nocturnes prélèvent aussi du temps. Ne parlons pas des tâches administratives.

Détaillons un peu

Le service normal est assuré, du lundi au samedi après-midi, de 7 h 30 à 19 h 30. Pour ce qui est de la nuit, il concerne la période allant de 20 h à 0 h 30, à laquelle il faut ajouter des services spéciaux, de ronde, par exemple, dont nous ne pouvons dévoiler ni la fréquence, ni la durée, ni les horaires qui, d'ailleurs, changent tous les jours. Question de sécurité. De notre sécurité.

Il faut d'autre part savoir qu'une astreinte est imposée tous les jours, 24 h sur 24, 7 jours sur 7 et 365 jours par an : les administrés peuvent appeler le 06 07 97 26 54. Ainsi, en 2009, suite à de tels appels, notre police a assuré 147 interventions en dehors des heures de service.

Voulez-vous d'autres chiffres ?

  - 37 interventions de mise en fourrière,
  - 37 opérations funéraires,
  - 2 885 patrouilles motorisées, sur 4 secteurs,
  - 2 414 patrouilles à pied, sur 4 secteurs,
  - 60 patrouilles en VTT,
  - 503 présences sur 7 points de circulation,
  - 73 services de nuit,
  - 1 647 accueils publics,
  - 200 contrôles de la circulation, avec ou sans la Gendarmerie,
  - 440 contraventions (contre 260 l'année précédente,
  - près de 300 rapports au maire,
  - plusieurs dizaines d'actes administratifs (arrêtés, etc.),
  - plusieurs dizaines d'opérations "tranquillité vacances").
  - établissement de procès-verbaux et de contraventions.

Ajoutons que notre police doit assurer des tâches au titre de la régie d'Etat, de la régie du droit de place, des enquêtes administratives, établir des attestations d'accueil, se rendre à la sous-préfecture, à Aix, à la direction départementale de l'Équipement, à la perception, établir des autorisations de circulation, de manifestation, voirie, des permis de détention de chien, etc., etc.

Vous avez dit 35 heures ?


11 février 2010